Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 08:49
L'avantage pour le moment, vu que je n'ai vraiment de travail, c'est que je peux me retourner sur des choses un peu différente de mon habitude.

J'ignore comment se passe une fin d'album chez les autres auteurs mais pour le moment, c'est un vrai bordel dans ma tête. Une BD demande tellement d'efforts et réclame tellement de sacrifices que j'ignore si j'arriverai à en faire totalement ma vie. Sans doute que je dois mal m'y prendre puisque pleins de gens arrivent à en produire par wagons entiers sur une année.

Donc je cherche à gauche et à droite, le petit moteur qui me servirait de motivation réelle pour continuer à dessiner en cette période de vaches maigres et d'envie un peu réduite. J'ai donc fait du shopping avec mes petits sous pour prendre ce qui pourrait être des minis révélations.

Le premier achat du mois effectué est "FULL VINYL - the subsersive art of Designer Toys - par Ivan Vartanian". Je le dois en partie à mon BenGrrr adoré. Depuis des années, il m'explose la vue avec ses jouets et depuis un moment, je feuillete du coup des catalogues online pour tenter de me rincer l'oeil gratos. J'ai fait un premier pas en achetant ce livre qui compile toute une série de designers de jouets. Il y a dans le tas des monstres sacrés qui se permettent des formes vraiment hallucinantes. Il m'en faut pas plus pour presque les envier de faire ce métier mais je me tromperais si je pensais qu'il est plus facile de designer un jouet que de faire de la bd. Et puis, en Belgique, trouver ces choses en province, revient à chercher une moule marinière dans le cours d'eau local: ça ne peut-être qu'une erreur si une telle chose apparaissait. J'ignore si le marché n'existe pas ou si c'est les commerçants qui n'osent pas. En tout cas, pour un newbie comme moi, ce livre est une mini bible d'introduction vers ce monde.



J'ai en même temps ressorti un magazine "Illo Magazine " que j'ai acheté il y a plusieurs semaines et qui montre des travaux de Nathan Jurevicius ou Candykiller alias Brian Taylor notamment. Que de la bonne bouffe car ça me permet de voir par exemple les jouets et les dessins que font une et même personne.


Le deuxième achat est une BD " Vaincus (les) - Dargaud -de Duchazeau".


Ma femme a un moment illustré des choses avec plus ou moins la même technique utilisée ici par l'auteur... mais jamais je n'avais vraiment pensé qu'une page entière avec cette technique pouvait donner quelque chose de plastiquement aussi beau. Malgré la taille et le nombre de pages, la lecture est assez rapide SAUF SI l'on se laisse captiver par les ambiances dans les cases... et il faut avouer que l'exercice est facile. Je pense que ça nous a permis, à ma femme et à moi, de remettre un peu d'ordre en recherchant la mini-presse ainsi que les encres grasses. On a pas besoin de tout ça pour s'amuser mais  maintenant, on a tout sous la main si on le désire tenter une évasion similaire en noir et blanc.



Comme j'ai l'art de ne pas toujours me laisser aller aux dépenses, je réécoute pas mal mes vieux cd's et relis mes vieilles bd's. C'est aussi un exercice plaisant et pour le coup, j'ai remis la main sur Keatob  - Intravenous: c'est sans doute un des groupes belges qui m'avait le plus parlé lorsque je trainais dans les petites salles à mes débuts de guitariste. À mon avis, ce CD n'est pas disponible facilement en dehors des médiathèques de notre royaume. Pour les moins chanceux, je montre juste l'aperçu de la pochette.


                                                                           Deux des anciens membres ont formé
le groupe "I kiss the Girl" mais  je n'ai pas
encore assez écouté leurs morceaux sur
myspace que pour  faire un jugement .
C'est différent en tout cas.
    

Partager cet article

Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article

commentaires

Encore plus ?