Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 09:00
Vendredi. Une semaine après mon précédent message.  Une semaine  et un peu plus avant mes 31 ans. 

Il y a pas mal de temps, je me suis dit que j'arrêtais la BD si  j'avais  l'impression de m'être trompé dans ma pseudo carrière.  J'avais fixé la remise en question avec  l'arrivée de mes 30 ans.  J'étais occupé et  pour "Frères de la côte",  je n'ai pas pensé à arrêter. Qu'en est-il maintenant ?

Je suis dans la situation enviable d'avoir du travail dans le milieu du dessin. Ce qui me nourrit étant principalement les travaux de communication et l'illustration pour enfants, je dois avoir un contour flou pour les puristes ou les auteurs de BD. Finalement, en bd, j'ai produit un album pour les éditions Caravelle et des publications pour moi-même dans un laps de temps très court. Qu'en est-il maintenant ?

  • Pages d'un canard connaitra une suite qui devrait sortir dans le premier trimestre 2008. Je ne pense pas publier de pages sur le web... ou  alors uniquement des passages choisis. Le tirage a été quasi épuisé et je remercie les lecteurs qui m'ont déjà fait part de leurs impressions.
  • Dessin d'un canard ne sera sans doute pas réimprimé mais l'acceuil et les retours ont été également positifs.
  • Frères de la côte est toujours en attente. Les chiffres arriveront sans doute bientôt et on pourra statuer sur une suite éventuelle. Pour le moment, je me contente de lire sans répondre les critiques ou autres commentaires sur le net: ça passe du meilleur au pire. Je crois qu'objectivement un auteur ne peut pas juger son travail parce qu'il aura en tête l'énergie produite pour réaliser la bd et l'envie éternelle de recommencer. En lisant les avis, je me rends compte que l'envie de justifier des choix me brûle... mais je préfère dessiner et m'occuper sur d'autres choses pour gommer mes éventuelles lacunes révélées en dessin. J'attends les chiffres.

Peut-être que je vais me lancer dans une bd de SF. C'est dans la douceur que je m'y mets. J'aimerais trouver un projet où je ne me pose pas de questions quand à mes capacités réelles. Créer des mondes comme en science fiction,  c'est évidemment un énorme travail que j'ai déjà fait dans le passé... mais qui n'a jamais convaincu. Qu'en serait-il maintenant ?

Je me branle mentalement et sévèrement mais je continue à bosser comme une brute. Le dessin, c'est mon évasion/prison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article

commentaires

Yuio 27/11/2007 10:09

Willi> Je crois que l'on a pas du tout la même vision de la bd. En live, je te dirais clairement ce que je pense de ce que tu nommes comme un métier mais que tu soulignes comme un plaisir de jeu vidéo. Je ne dis pas que tu as tord de penser ça mais ne m'enlève pas l'idée que je peux aussi avoir raison. Le point sur lequel on est d'accord, c'est que c'est ingrat. Je suis passé par les 3 postes connus - Coloriste, dessinateur et parfois scénariste... et ça va faire presque 10 ans que je navigue en freelance là-dedans. La difficulté de la BD tient à ce que c'est toujours du long terme et le long terme, parfois, ça tient à l'idée de paradis. Il faut donc avoir une foi énorme ou être un aveugle. Comme toute personne humaine, je me permets de douter et si tu lis bien entre les lignes, je ne te parle pas d'arrêter de dessiner... que du contraire... Pour ce qui est des copains et des certitudes, je me dis que si je râme sur 15 albums... c'est que j'ai du me tromper de voie. Le dessin est assez large que pour ne pas penser qu'à la BD. C'est exactement ce que je disais. Le dessin de communication et l'illustration pour enfants pourraient amplement me suffire... et mon calendrier de commandes se remplit beaucoup mieux que lorsque je me penche uniquement sur des pages de BD. - - - - - - Ce qui est marrant, c'est que "Frères de la Côte" est mon premier album mais pas mes premières pages... alors je me dis que j'ai quand même un peu plus d'expérience que rien du tout. Vous remarquerez que je n'ai pas demandé de réelles réponses et que je n'ai pas vraiment souligné une décision que j'aurais prise... car simplement, tant que j'ai du boulot, je me permets d'avancer. C'est ça que désigne le terme évasion/prison. Si la bd mainstream ne marche pas, je peux m'auto-assumer avec mes micro-éditions. Je sais que je peux auto-financer la chose sans vraiment me mettre en danger... Des publications, ça ne se limite pas à des pages de bd's si je le désire.Des fois, à force de tenter de comprendre le monde, ça me donne presque l'envie de plus le lire ou l'écouter. J'aurais 15 ans, je me mettrais calmement sur un banc et je tendrais un doigt vers le haut... avec cette impression idiote qu'à ce moment précis, court et jouissif, je me fous de ce que peut penser les gens.

wilizecat 27/11/2007 09:45

ok, arrete.souvent on est comme des adolescents quijouent à se faire peur: si je veux je saute et je me tue ça sert à rien de vivre... et pis en fait on le fait pas. ok arrete la bd si tu crois que ça va repondre à tes questions. moi je ne pense pas. c'est vrai que la bd c'est un truc hyper ingrat. on parle souvent de ceux pour qui ça marche et c'est enviable. mais j'ai rencontré d'autres parcours d'auteurs pour qui ça ne marche pas tant que ça meme apres plusieurs livres. t'en es qu'au premier et tu rechignes. ils en sont au quinzieme et se demandent toujours si leur prochain projet va passer. la bd c'est hyper ingrat et si tu cherches une reconnaissance là dedans tu te leure car si il y a bien un domaine où l'effort fournis doit passer inappeçu c'est bien la bd. aujourd'hui on celebre franquin, hergé, et une tripotée de gens qui ont fait des choses d'une richesse infinie et pourtant quand ça sortait le lecteur allait juste chercher la suite de l'aventure de leur hero preféré. moi aussi je me suis posé la question mais en voyant tous ces auteurs, ces vieux de la vieille parler de leur experience, ça m'a fait comprendre que le metier d'auteur c'est un truc precieux tant qu'il ne te bouffe pas. c'est precieux tant que tu y prends du plaisirs. la bd n'oblige pas à te bouffer tout ton temps, ça doit etre un moment de plaisir comme une partie de jeux vidéo. dès que ça devient un metier il faut se barrer. parceque à par le mac do je ne connais pas de truc moins bien payé. alors arrete, t'as raison. et puis si ça ne te manque pas bah tu seras le plus heureux mais si ça te chatouille, et que ça te gratouille alors là tu sauras pourquoi tu en fais!!! 

Med 26/11/2007 02:37

Je découvre depuis moins d'un mois la vie de dessinateur "seul" chez soi. C'est ce terme  "seul" qui me frappe. Je me rends compte que le fait d'étre souvent seul te met dans une optique un peu tro cérébrale penchée sur tous tes choix, tes envies...bref, j'ai l'impression que dés que t'arrétes de dessiner, ben hop la solitude s'amuse avec ton cerveau, en y inscrivant pleins de mauvaises choses, que tu t'efforce de virer illico presto basta itouti quanti. Enfin voila, mon analyse de tes questionnements...j vais ptétre faire psy à mi temps. Sinon pourquoi ne pas recréer un studio, une "factory" un peu comme à la bonne vieille époque de la bd, en regroupant les meilleurs pour créer un mouvement d'enthousiasme, d'apprentissage...halalaaa...c est beau les réves. Courage l'ami. Tiens bon la barre, le cap est bon!Papy pirate

yohan 24/11/2007 15:22

oui au projet SF!faut vraiment le faire

olivier 23/11/2007 18:25

Oulà ! faut pas se poser des questions comme ça ! A force de gratter on finit toujours par remonter des trucs dont on ne sait pas quoi foutre. L'envie, c'est le seul moteur. Quand t'as plus envie ben tu fais autre chose et sans regrêt.T'as vraisemblablement encore envie, donc fonce.Après reste l'aspect matériel des choses et même si philosophiquement ça semble poser de nombreux problèmes à pas mal d'auteur (qui doivent en ce nourrissant exclusivement d'eau du robinet, je ne vois que ça...) faire de l'illu commerciale n'est PAS UNE HONTE ! mais une nécessité par moment. Rien de sale dans tout ça.Allez, courage !

Encore plus ?