Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 13:53
Ahahahahahahahahaha... C'était tellement prévisible que j'en ris.

Il y a une chose qui m'exaspère encore: faire des devis et des essais. La plupart du temps non payés parce que je suis idiot et gentil. Parfois, je passe une journée à préparer un projet au lieu de me promener avec ma famille et au final, il ne se passe rien: les essais ne sont pas payés et je me retrouve à sucer mon pouce en pensant au temps perdu pour ça.

 Une fois de temps en temps, ça passerait... mais là, j'en veux plus. Si on me demande quelque chose, c'est un travail que je facture. Des images gratuites pour des lieux incongrus en prétextant le win-win, ça ne vaut rien. Des dessins griffonés pour aider une association et espérer que la notoriété de celle-ci fera de la pub, c'est du leurre. Des illustrations offertes gratuitement à la reproduction, c'est se galvauder. Des expos réalisées à nomanville ou perdulespieds, ça fait juste croire qu'on existe un peu mais ça nous trompe sur nous-même au final.

N'OUBLIEZ PAS QUE CECI EST MON METIER !

Demandez à un autre indépendant de travailler sans savoir si sa marchandise sera prise, il ne bougera pas.
En ce jour, je salue donc la sagesse des bouchers, des charcutiers, des boulangers, des plombiers, des couvreurs, des  chauffeurs-livreurs et de tous les autres corps de métier mis sous le statut d'indépendant - on dira free quand on est artiste pour ne pas se croire aussi lourdement taxé que ces gens -. Honte aux artistes qui se galvaudent et qui finalement paient doublement leur gentilesse car, même si actuellement la vie est dure, le futur sera bien pire quand ils auront plus la force de dessiner pour les essais gratuits, le travail et peut-être encore pour le plaisir.


Partager cet article

Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article

commentaires

Max 26/07/2008 09:28

C'est bien ce qui commence a me peser, avec les gars super motives qui disparaissent dans la nature ...

nixnotz 24/07/2008 07:45

Je suis tout à fait d'accord avec toi étant moi même indépendant depuis très peude temps je commence à avoir ce genre de demande...

Yrgane 23/07/2008 21:10

Bien mimi en tout cas tes abeilles !!!! ^^ Mais j'aimerais savoir comment tu fais pour avec un trait de contour de la même epaisseur de partout ... tu fais ca sur toshop ou illustrator?? avec quel outil ?? Avec un dessin préparatoir dessous ?? help help !! :) en tout cas... j'aime !!! et bravo pour le coup de gueule !!

Yuio 26/07/2008 12:55


Bah, la recette du trait unique et quasi partout pareil -> c'est de ne ps changer de feutre. Il y a pas d'autres astuces et parfois, c'est bien moche de le découvrir... parce que sans plein et
sans délié, le trait peut sembler parfois bien pauvre.

La couleur, c'est du toshop.


Pierre 21/07/2008 13:27

Bravo pour ce coup de gueule !qsf Le temps perdu passé à étudier les projets, à aider l'interlocuteur à formuler de façon plus concr^ète son projet, à tirer les grandes lignes pour pouvoir établir un devis correct demandent déja un effort en ame et concsience. Ne pas avoir de réponses en retour ou du genre "nous n'avons pas ce budget" sans réussir ç à en savoir plus concernant le montant de ce "budget" est trés désappointant et décourageant. de l'"énergie pour rien et la vafgue sensation de s'être rempli et innervé pour rien lorsque le rève se dématérialise et l'énergie se transforme en 3 fois poussière. J'ai l'im^pression que tout les organismes qui disposent de l'argent public (institutions, association...) usent plus que quiconque de ces prétextes de générosité, visibilité, élan du coeur etc. Vraiment l'impression que ces gens n'arrivent pas à concevoir que le tavail à une valeur monnayable - sans doute parce que cet argent leur tombe naturrellemnt dans le bec et qu'ils sont perpétuellement dans une logique de demande et de bonnes "intentions" (projet, démarche écolo, aider son prochain etc, etc). Ils oublient facilement que le 1er service à se rendre est de s'aider soi-même d'abord et qu'être généreux viens ensuite, quand on s'est assuré sa propre sécurité. C'est un peu la "perversité" qu'il peut-y avoir dans tout système social. Sinon, entre travailler gratuitement pour des association et avoir un engagement suigné de la part d'une société la notion de valeur de soi n'est absolument pas la même. Le "C'est génial ce que vous faites!" prend sa valeur uniquement s'il est suivi d'un engagement et d'un versement ; autrement c'est du bluff et un sentiment de dévalorisation. Merci d'avoir été aussi synthétique, à ta façon (et puis désolé pour les fautes d'ortogrph).

Med 17/07/2008 16:34

La référence aux autres indpendant me semble bien choisie. J'imagine mon toiturier couvreur..."dites vous voulez pas mettre des plaques eternit sur tout le toit que j vois ce que ca donne". Et au final lui dire "ha ben non alorsj'aime pas, tu peux tout enlever?"On prends souvent les "artistes" pour des gens "gentils" qui vivent dans leur monde paquerettes. Sauf que les paquerettes, dans une salade ca passe de temps en temps, mais tous les jours ne mlanger que ça, ca devient pire qu'une demande de régularisation de papiers.courage yuio, tu as un combattant prét à croiser le fer avec toi!Chevalier choco prince

Encore plus ?