Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 10:38
J'ignore si le sentiment du dessinateur seul face à son travail est quelque chose de facile à partager. J'ai peut-être l'illusion que c'est assez unique comme situation: être face au temps et à son travail dans un état d'isolement sévère. Quelquefois j'ai l'envie de téléphoner à un de mes scénaristes ou à un ami mais  le décalage horaire et le prix me freinent dans mon action... et puis, après la communication faite, il ne reste de toute façon qu'une personne dans le bureau: moi !

Un moment, j'ai créé une sorte de petit atelier à la maison mais il faut avouer que j'avais du mal à supporter la différence de rendement et d'horaire. Comme je me réveille à 4H00 du matin en semaine, je suis d'office en décalage avec les gens et donc, au final, le plus simple pour bourriner et abattre un maximum de choses est de s'enfermer et de travailler seul. L'esprit de groupe, j'ai pas réussi à m'y faire pour le moment... Pour être rentable en atelier, je dois trouver une personne avec les mêmes horaires que moi. À moins d'un moine ou d'un frappé du matin, je pense que l'oiseau sera rare et difficile à trouver.

Du coup, il faut avouer que je suis en déficit social. Hormis les sorties pour conduire ma fille à l'école, je ne croise personne. Parfois, ça m'arrange mais il arrive aussi que ça me pèse. Pour les raisons précitées, j'ai aussi un déficit de nouvelles connaissances et la plupart de mes amis ou copains m'entourent depuis mon adolescence ou ma prime jeunesse. J'ose à peine avouer que je me souviens de détails et qu'ils restent fixé dans ma mémoire depuis 15 ans: des numéros de téléphone, des adresses fixes, des noms et prénoms de personne, ... Parfois je peux quasi donner l'arbre généalogique et le groupe sanguin d'une personne que je n'avais pas recroisé depuis x-ans. En y pensant parfois, ça me fait un peu flipper.

Je me  ferme pas au futur et encore moins au présent mais j'aime beaucoup mon passé. Je le polis presque chaque jour de mes yeux en me baladant dans ma maison et en vivant avec mes vieux fantômes (pour information, j'ai acheté la maison de mes grand-parents). Mon enfance est un de mes biens précieux que plus personne ne peux altérer et cette idée me plaît. D'ailleurs ,  je vous poste des  morceaux de nostalgie aujourd'hui encore !  Désolé si les versions proposées ne sont pas françaises... Désolé aussi si je reste un petit gamin... solitaire mais avec pleins de petits bonhommes dans la tête !




Le charadesign de certains personnages me plait vraiment beaucoup.  Je suis parfois envieux et une série à la Kum Kum en bd  était mon phantasme de ce week-end. J'adore certains personnages de la galerie de KUM KUM - prix spécial pour le vieux à la pipe !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

steve 08/03/2007 22:51

merci pour ce petit moment de vicky le viking... l'autre je ne crois pas que ce se soit rendu au québec! l'artiste n'est jamais tout à fait bien seul et inversement pas complètement heureux entouré... c'est un paradox que je partage. bonne journée mon Yuio!

eric 08/03/2007 17:35

 J ' avais completement oublié ce dessin animé avant de revoir le générique ici .Tout m'est revenu en mémoire ,je me souvient d'avoir beaucoup aimé ce dessin animé moi aussi . C 'est vrai que les personnages étaient excellents !

olivier 08/03/2007 17:30

Bien vu tout ça, bravo.

pierre 07/03/2007 18:18

Super d\\\'avoir abordé le sujet de l\\\'isolement du dessinateur ; sans fiel (pas comme certains ! hum...). C\\\'est vrai qu\\\'on est souvent en proie à des monologues, ça fragilise aussi lorsqu\\\'on se retrouve confronté au discours \\\"normatif\\\" du réel et les conventions sociales.

Question moine et rythme imposé, tu assures, en tout cas. Tu devrais peut-être aller faire des crobarts d\\\'artiste désoeuvré dans les bistrots ? C\\\'est pas la bière qui manque en Belgie !

Bravo !

Sylviane. 07/03/2007 11:10

Bosser seul ou passer une partie de sa vie dans un burau où tout le monde se tire la gueule...Là est la question?
haaaaaa kum-kum...

Encore plus ?