Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 17:59


Je viens de finir le dossier BlueMom. Reste à savoir si on trouvera un éditeur pour ce projet.












Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 08:56
Je me rends compte d'une chose presque invisible mais pourtant qui a changé depuis un an environ. Il y a un an, je communiquais plus sur mes sorties et mes publications. Une sorte de fierté de soi et d'être publié à tour de bras dans différents magazines et chez des éditeurs relativement différents. J'ignore si à présent, j'ai pris ça pour une routine ou alors si c'est juste que je suis devenu conscient que parler de ses publications n'est pas toujours nécessaire.

J'en tiens pour preuve que communiquer est parfois vain. Un journal local régional avait fait une page complète sur mon album "Frères de la côte" lors de sa sortie. Il suffisait d'espérer qu'1% des lecteurs du journal achète ma BD pour arriver au seuil de rentabilité que fixait l'éditeur... et je crois que l'on ne doit pas avoir touché plus de 0,001% de lecteur. Je sais qu'il y a des différences réelles entre le tirage et le lectorat mais grosso modo, je me permets de les confondre pour mieux faire peur - faire peur est une recette connue puisque c'est le fond de commerce des JT mondiaux. Donc se bouger pour montrer ce qu'on fait est relativement inutile.

Ce blog a une visite de 250 à 350 personnes/jour. Vu que l'on doit passer par ici avec une envie plus précise de connaitre ce que je fais, je grossirai le pourcentage d'intérêt de 50% pour me dire que la moitié des gens peuvent aussi se tromper d'adresse. Bref, comme j'imagine plus ou moins qui est mon lectorat, comme ça doit être une composition d'amis et de copains plus ou moins proches, je n'ai pas toujours envie de les solliciter à payer pour prouver la valeur de mon travail. C'est logique, il me semble. Je suis le genre de type qui paie la marche parrainée de sa fille pour qu'elle laisse les gens tranquilles et qu'elle ne demande pas toujours à son entourage de l'argent alors je crois qu'il est normal que je fasse pareil avec mes amis, copains ou connaissances.

Voilà donc pourquoi je mets moins de posts qui communique sur les sorties... mais je suis aussi dans la positon du serpent qui se mort la queue. Comment faire semblant d'avoir un peu de stature lorsque l'on préfère avoir juste de l'ombre pour s'abriter ? Bref, entre devoir et vouloir, mon coeur balance aujourd'hui et ce message en est la trace.

Puisque je vous parle d'une expo et de la possibilité d'acheter un de mes cadres... alors je vous mets une BD de 6 pages publiées début juillet dans le spirou. La vie est pleine de compromis...




























   - - - - - - - - -



Mina-san, konnichiwa

GURATO espère que vous passer tous un agréable été quelque part sur la planète (ou ailleurs qui sait ?)

L'exposition H commence dans exactement 1 semaine.
Les toiles sont bien arrivées au Japon (photos en pièces jointes, qualité au rendez-vous avec BlauPrint, des couleurs magnifiques ! ) avec une super bâche pour bien se faire remarquer dans les rues de Harajuku.

Le shop de l'exposition est ouvert, nous vous invitons donc tous a en faire part à tous vos amis (et aux autres) ! Vous pouvez aussi toujours en profiter pour leur rappeler que l'expo se tiendra du 8 au 14 août à la Design Festa Gallery espace 303 (lien de la page de l'exposition : http://www.gurato.com/h/ )

Lien du shop H :
http://www.gurato.com/h/shop.html

A très bientôt avec des images de l'expostion !

Antoine et Olivia
---
http://gurato.com


Mon image est la troisième en haut en partant de la gauche. Elle est visible sur le site de Gurato "H" !





Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 07:17
Je viens de lire que cette espèce à peine plus grande qu'un cure-dent serait en voie de disparition notamment en Belgique. Surtout à cause de la fragmentation progressive de leur habitat.





Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 12:55
Je me repose et je fais un peu de musique ce samedi.  Evidemment, quand je pars avec des envies et que je m'en éloigne, c'est toujours  surprenant mais tant pis.

 Le dernier  né se nomme: NDE_theultimatetrip-1.mp3



Je me demande si mettre de la musique sur un blog qui se veut visuel peut plaire au public qui passe par ici... Tant qu'à faire je vous mets un des derniers trucs qui me fait bien marrer et que j'ai pu en partie découvrir sur Youtube.


Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 18:06
Marre de l'ordi, c'est les vacances pour lui aussi ! Je me fais un plan roots et je tente de faire joujou avec ma mine de plomb. Ici, un exemple d'entre deux: fini pas fini... très Yuiotien comme concept.



Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 13:53
Ahahahahahahahahaha... C'était tellement prévisible que j'en ris.

Il y a une chose qui m'exaspère encore: faire des devis et des essais. La plupart du temps non payés parce que je suis idiot et gentil. Parfois, je passe une journée à préparer un projet au lieu de me promener avec ma famille et au final, il ne se passe rien: les essais ne sont pas payés et je me retrouve à sucer mon pouce en pensant au temps perdu pour ça.

 Une fois de temps en temps, ça passerait... mais là, j'en veux plus. Si on me demande quelque chose, c'est un travail que je facture. Des images gratuites pour des lieux incongrus en prétextant le win-win, ça ne vaut rien. Des dessins griffonés pour aider une association et espérer que la notoriété de celle-ci fera de la pub, c'est du leurre. Des illustrations offertes gratuitement à la reproduction, c'est se galvauder. Des expos réalisées à nomanville ou perdulespieds, ça fait juste croire qu'on existe un peu mais ça nous trompe sur nous-même au final.

N'OUBLIEZ PAS QUE CECI EST MON METIER !

Demandez à un autre indépendant de travailler sans savoir si sa marchandise sera prise, il ne bougera pas.
En ce jour, je salue donc la sagesse des bouchers, des charcutiers, des boulangers, des plombiers, des couvreurs, des  chauffeurs-livreurs et de tous les autres corps de métier mis sous le statut d'indépendant - on dira free quand on est artiste pour ne pas se croire aussi lourdement taxé que ces gens -. Honte aux artistes qui se galvaudent et qui finalement paient doublement leur gentilesse car, même si actuellement la vie est dure, le futur sera bien pire quand ils auront plus la force de dessiner pour les essais gratuits, le travail et peut-être encore pour le plaisir.


Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 13:08
C'est ennuyant tout ça. On est en Belgique avec la phrase clé qui trône souvent sur les bâtiments et sur les autres papiers qui nous concernent et parlent de nous: "L'union fait la force"... et voilà que l'on se retrouve au presque même point qu'il  y a une année. Je n'y comprends rien. 13 mois où rien ne semble avoir grandi ou germé et pour le moment, mon seul réconfort est de ne pas avoir été invité Paris pour le festiblog'08. Être ambassadeur de son pays, même à titre réduit d'"auteur belge", est parfois difficile. On nous demande des explications et des raisons à ces échecs et à ces manoeuvres politiques des différentes communautés. On nous supplie d'essayer de simplifier pour éclaircir au mieux les brûmes qui se créent pendant les tentatives de réponses à un non-belge ... ou plutôt à un non-initié. Ma réponse pour le futur est "je n'y comprends rien". Dire la vérité, quitte à passer pour un imbécile n'est pas une chose facile.

Ces derniers mois, j'ai travaillé sur des projets parlant justement des communautés, des régions, de la culture belge. J'ai également illustré un dictionnaire néerlandais/français avec tout le plaisir que je peux avoir en remettant mon vocabulaire de base à niveau. Comprenons-nous, je ne sais pas si je l'aime réellement ma Belgique. J'ignore même si tout ce qu'elle évoque comme image me convient car les gens aiment pointer un côté sombre comme Dutroux ou un côté pailette comme Justine dont je ne suis pas proche. Cependant, c'est ma culture. Un truc un peu entre-deux, décalé... voire surréaliste.

La Belgique, c'est de la culture parfois mal estimée et des choses qui ont brillé d'elles-même.

 - Le rock et la pop ont réussi à s'imposer avec le temps - Il y a 10 ans, on était au début de quelque chose mais un goût pourri restait en bouche. Stuck Up, Channel Zero, Deviate, Negate, Keaton, dEUS, Mad Dog Loose, So, De Profundis rebaptisé Flexa Lyndo, le label Bang, le concours circuit, des petites structures comme le Bear rock, Mofo et les autres journaux gratuits, des radios locales ont permis de sortir un peu de l'ombre les musiques dites "actuelles" . La sous-culture est devenu culture.

- Le marché de l'image, illustration comme BD, a pu mieux s'exporter grâce au web. La BD franco-belge a pu s'ouvrir sans en avoir l'air. Je ne dois pas être l'unique travailleur du milieu à travailler pour l'international. Doucement, on a remarqué que des tentatives de "patrimoine" ont été faite. En comparaison avec ce que j'ai pu voir au Québec, on peut vraiment apprécier le fait que la BD est devenu un art populaire... mais avec toutes les dérives du mot populaire également.

- ...

La Belgique, c'est l'idée d'une Wallonie qui doit se redresser et qui a des perles parfois mal exploitées à tailler.
La Belgique, c'est clairement une terre de contraste. Moins plate que certaines descriptions, plus en relief que dans certains souvenirs.

Chaque jour qui passe, il y a bien un truc qui m'énerve et j'évite d'en parler. Aujourd'hui, j'ai pas pu faire autrement qu'écrire... mais surtout de souligner une chose "je n'y comprends rien".
Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 11:44
Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 09:19
Je suis mort... ou presque. Je finis le deuxième trimestre sur les rotules tellement j'ai donné pour le travail. J'ai dit oui à tout ou presque et là, je m'effondre. Le dernier baroud d'honneur était de faire un lot de 142 illustrations/pictos en plus ou moins 7 jours. J'ai réussi le challenge mais en dormant peu et en remarquant que je n'étais pas aussi résistant qu'un japonais. Je tiens pas plus de 7 jours en dormant 4-5 heures/nuit. Après ce laps de temps, l'intérêt se perd car il y a des moments de brouillard: "Qu'est ce que je dois dessiner encore ?" " Ah, j'ai oublié de lui refaire l'expression !" " J'ai juste sauvegardé la version low res en .jpg ?" . C'est idiot de s'abimer au travail mais je prends les exigences de temps comme des tests qui devraient me faire mûrir et m'aider à trouver des solutions graphiques réutilisables par la suite. C'est mon chemin de pélerin à moi. Si ce genre de vie m'amuse un moment, je ne peux pas le faire tout le temps car je néglige en partie ma famille en étant le grand présent/absent. C'est le statut des auteurs qui travaillent chez eux: présent/absent. Être là et indisponible, je l'ai été pendant plus de 70 jours et je profite donc de quelques jours de pluie belge pour me refaire une santé et dormir.



Aujourd'hui sera une journée calme et comme j'ai bien travaillé, je me suis fait un cadeau: un ukulélé. Premièrement, mon fils peut en jouer car la guitare a la bonne taille. Deuxièmement, ça m'oblige à repenser un instrument à cordes autre que la guitare et la basse. En fait, c'est comme le trip du dessin sauf que je glisse les problèmes de créer vers la musique et l'élaboration de morceau. Je dois être un sado-masochiste qui s'ignore.

Demain, je reprends déjà en partie mon activité pour boucler le projet BlueMom. Je n'ai pas eu un seul instant pour finir l'équivalent d'un strip et de quelques cases. C'est idiot au vu de ce qu'il reste à boucler. J'enverrai le projet et je pense que je le montrerai aux gens qui viennent visiter mon blog. Après l'expérience "Frères de la côte" et les critiques que j'ai pu lire dans l'ensemble - positives comme négatives-, je me suis promis de ne JAMAIS REPONDRE aux gens en ce qui concerne les projets BD auxquels je participe. Même si mes choix sont parfois contestables selon l'un, très supportables selon d'autres, je ne veux pas passer d'une humeur à l'autre. Je ne veux pas réduire le travail de plusieurs mois ou d'une année à l'avis d'un expert BD ou d'un lecteur assidu. Le travail qu'exige une BD impose qu'on la fasse toujours pour une bonne raison car ce n'est ni l'argent ni l'estime qui sont au bout du travail... ou alors juste l'estime de soi qui permet de se dire "je suis arrivé à faire ça avec mes mains". En attendant de rejuger sur la qualité éventuelle d'un long récit, il y a ce mercredi six pages dans le spirou de ce jour.

Le téléphone sonne. Ma journée sera peut-être moins glandouille que prévu.
Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 22:03
Repost 0
Published by Yuio
commenter cet article

Encore plus ?