Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00
Cette semaine, la dernière page de Trikäär paraît dans le spirou mag'. C'est la fin d'une époque et aussi la mort d'un personnage. On fera "avec" ou on ira autre part.

J'ai pas encore ma petite pièce d'argent pour payer mon passage vers le royaume des morts. J'ai encore des choses à dessiner et à faire. La suite le prouvera. N'est pas super qui veut !

Repost 0
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00
Plus ou moins à mes débuts d'illustrateur, je délire et je mets des dessins de Denis Bodart en couleur. Ces petits bouts d'essai me permettent dans un premier temps de récupérer la mise en couleur de Pedro le coati (Larcenet / Gaudelette) et directement je continue avec les deux Célestin Speculoos (Yann / Bodart). 

     


Tout en acceptant de plus en plus de mise en couleur pour boucler en partie mes fins de mois et me faire la main, je collabore avec des amis pour réaliser des mises en couleur pour Graton éditeur. Sylviane Lacroix était la principale collaboratrice mais Alex Rozez a aidé pas mal aussi vers la fin de l'expérience. Oui, ici je n'ose pas parler de travail mais juste d'expérience... Je nageais aussi bien que possible dans un univers qui n'était pas mien ... Pour infos, j'ignore tout des voitures et autres trucs à moteur - mes collaborateurs aussi, si je me souviens bien !!!

     

    

Ici, je ne remets qu'une partie du travail réalisé... Me perdant moi-même dans les hors-série, les remises en couleur et les nouveautés.
Beaucoup de boîtes et d'administration me demandent de collaborer à leurs projets. Corporate Fiction, Picto Communication, la ville de Namur, la maison des jeunes de Ciney, la ville de Herstal, la communauté française, ... Dans l'ensemble des travaux, je travaille de la bichromie ou de la mise en page tout en travaillant parfois avec des gens qui profitent de mon anglais approximatif et mon espagnol de banlieue. Je me débrouille et j'avance.

       

Dans le tas, j'ai fait des affiches géantes pour la promotion d'un livre, des dessins/stickers à
appliquer sur un bus - promotion pour la bonne gestion des déchets, des manuels pour
les jeunes expliquant les énergies vertes et l'éco-consommation, des affiches pour des
pièces de thêatre, des produits incongrus - aimants décorés, tapis de souris, etc.

"Les eaux blessées"
a reçu le prix de la communication à Angoulême en 2004 mais
je l'avais pas su de suite. Cette BD tourne autour du parlement européen et a été traduite
dans de nombreux pays de l'Union.

Via J-D Morvan, Dargaud me contate et m'offre la série Boondocks (Aaron Mc Gruder) à mettre en couleur. Tout en collaborant à la mise en couleur de cette série américaine, Howard M.Shum me propose de reprendre les pinceaux pour sa série Gun fu. Bref, un petit passage outre-atlantique afin de se tester. Actuellement, ces collaborations sont toujours en cours.

       

       


En chantier pendant une année, Trikäär débarque suite à de nombreux moments difficiles dans le spirou. Le barbare tricard a enfin un chez lui et Dav me fournit 20 pages de scénario. Le dernier gag est paru la deuxième semaine de novembre 2005 dans le spirou magazine. Une suite est pour le moment en test à la rédaction. En attendant, j'ai reçu 3 histoires à illustrer sur des scénarios de "Je sais plus qui", Falzar et Alcante.

[EDIT] Finalement, Trikäär ne survivra pas dans le spirou magazine. C'est
officiel. J'ignore pour le moment ce qu'on va faire de cette aventure et de
tout ces persos... Je n'ai pas envie de redémarcher pour cette série, pas pour
le moment en tout cas. Je ne peux que remercier les gens qui ont participé au
YUIOTHON. C'était gentil et ça m'a touché. [/EDIT]




D
enis Bodart est devenu entretemps un ami et on collabore nerveusement sur différents travaux - BD et communication se mélange. Entre Green Manor où je boucle le derniers tiers de l'album et une récompense pour un album réalisé par Corporate Fiction, le début d'année 2005 s'annonce beau pour nous deux.

  

Avec "24 heures sous tension", c'est à nouveau le prix de la communication que l'on remporte à
Angoulême. Cette fois, je suis prévenu à temps et dans la soirée de remise, on parle du dessin ET de la couleur. Victoire donc et on sourit tous: Philippe, Mykaïa, Denis et moi.

En 2005, je travaille pour Soleil mais surtout en collaboration avec Philippe Fenech pour la série Anatole et Compagnie (Mitric / Fenech). Le gros cadeau de l'année au niveau couleur est l'album Louis au ski ( Delisle) qui me permet de travailler sur un dessin que j'apprécie énormement et aussi pour un nouvel éditeur, Delcourt.

  


Repost 0
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00
Depuis quelques temps, j'ai pas mal de personne qui me demandent de faire mes preuves... Qui me disent que je viens de débarquer dans le milieu de l'image et ensuite, ils me font la morale. J'adore ça !

Bien sûr, je n'aurai jamais fini d'apprendre... mais je pense que depuis 6-7 ans, j'ai quand même accumulé un peu d'expérience. Le nécessaire pour arriver à tout doucement faire de belles choses, des trucs plus poussés que ce que je pouvais faire dans ma jeunesse.


Même si au départ (et encore un peu après), j'ai pas mal fait de choses en micro-édition ou dans des prozines, je développais pas mal d'univers que je gardais souvent pour moi. Des essais d'histoires personnelles, des illustrations en noir et blanc sur un thême imposé... puis des collaborations aussi:  une petite partie de ces choses étaient replacées si possible pour une impression - même mini.

Sketchbook "Etienne Simon" - autoproduction - tiré à 30 ex. - épuisé - (aperçu à venir)
L'atrabile - tiré à 100 ex. - épuisé -

Collectif sur la pomme - tiré à 100 ex. - épuisé -
Ionosphère magazine 1 - tiré à 1000 ex - disponible -
Ionosphère magazine 2 - tiré à 500 ex - disponible -
L'Inédit 11 - tiré à 5000 ex - ? -

On peut retrouver là dedans, par exemple, ces pages: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - cover

        


Il y a d'ailleurs dans ces 'zines des pages inédites de Trikäär - première mouture-
ou encore une collaboration avec Mauricet. Tout ça date un peu... quand même !

Du genre, j'ai sans doute appris un peu du métier à force d'illustrer tous ces livres pour ARTIS HISTORIA. Une moyenne de 30 à 40 dessins par volume publié. Le tout étalé sur presque 4 ans de travail... et une collection qui devait faire 24 tomes, si mes souvenires sont bons.



Tous ces livres étaient disponibles sur le marché belge contre des points récoltables sur différents paquets de produits précis. Artis Historia était une vieille institution belge. Les ouvrages étaient traduits en français et néerlandais.


      

       

       

       

J'ai d'ailleurs du perdre quelques tomes parce que normalement on devait arriver à un chiffre impair.
La boîte a croulé juste avant qu'on ne finisse la série. J'ai oublié de scanner plusieurs tomes
comme celui concernant "'Egypte". On va dire que c'est par soucis de mise en page


Petit à petit, la maison d'édition, m'a aussi permis de réaliser pas mal de planches et de m'essayer. Il y a pas mal de mes péchés de jeunesse là-dedans mais renier ça, c'est oublier peut-être une partie des choses qui m'ont aidé à devenir pro. Le principe, c'est la plupart du temps de reprendre une chanson ou un texte de l'auteur et de le mettre en image. Le scénariste prépare le chemin et le dessinateur fait le reste.

      

Durant l'année 2004, je pense avoir en partie grâce à "Petit à Petit" réussi à faire plus de
60 pages de BD - dessin et couleur. Evidemment, des choses se perdent en pub'/communication
et ne sont pas visibles mais pour ma part, çam'a semblé vraiment bien !
 
(la suite..plus tard)
Repost 0
4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00


Suite et mise au net de la petite illu à faire pour ma ville...
En plus de ça, j'ai déjà mis en couleur une planche ce matin.
Bref, j'ai la forme !!!!
Repost 0
4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00

Un grand MERCI pour ce desssin, Steve !!! \o/
Repost 0
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00
Tiens, j'ai failli oublier que j'avais une image à réaliser pour ma ville. Du coup, je fais vite des recherches rapides et j'envoye. En espérant faire mouche et ne pas prendre trop de temps.



C'est des recherches. Il faut pas croire que ces couleurs seront définitives.
C'est juste pour poser une lumière. M'enfin, j'aime bien la première...
Dommage que cette gamme soit difficilement vendables !!!


Repost 0
1 novembre 2005 2 01 /11 /novembre /2005 00:00
Il me manquera certainement quelques heures et quelques jours pour finir ce que je pensais faire ce mois. Tant pis, ça débordera sur le suivant...



Le projet "Frères de la côte" signé, j'ai commencé à faire de la page.
Là, j'essaye de boucler une séquence de 3 pages.
Il faut encore pas mal d'huile de coude et de temps pour finir ce travail - prévu pour juin 2006.



Les 6 planches pour le Spirou magazine sont presque finies......
Je n'aurais peut-être pas dû prendre ce travail.
 Il est simplement en plus de ce que je pouvais faire.
En attendant, on a soumis un scénario de Trikäär à la lecture.
Juste pour voir si la nouvelle direction est valable.


Il me reste moins de 16 jours pour faire ce travail sur "Une maison saine".
Heureusement, j'ai presque fini le visuel. Il me reste la couleur et la mise en page.
Catherine m'aidera la semaine prochaine pour remettre ce travail à temps.
Repost 0
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00
Aujourd'hui, c'est la fête des morts et demain, celle des saints... et suite à cet évènement, je pensais envoyer des messages via le portable de ma femme à quelques copains.

- Dis, Catherine, j'aimerais envoyer quelques messages à des copains via ton portable. Tu peux me le filer deux minutes ?

- Euh oui... mais tu comptes faire quoi ?

- Bin, comme ils sont apparemment du genre à oublier que j'existe et que même si je leur envoye de mes nouvelles via mail, ils réagissent pas. Je pensais juste mettre un truc du genre "Aujourd'hui , fête des morts, j'ai pensé à toi !". Sans rien ajouter de plus. Je suis certain que les copains sentiront qu'ils feraient bien de reprendre contact.

- Je vais travailler. Tu t'y remets aussi et tu arrêtes de penser à ce genre de blague - ils comprendraient pas en plus.

-.... J' M'EN FOUS, je peux envoyer des messages avec le fixe. AHAHAHahahah

C'est apparemment pas facile de faire comprendre la solitude de l'auteur de BD.
Repost 0
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 00:00
Ce dimanche, je bosse encore. Je n'aurai pas assez de jours dans ce mois pour boucler tout ce qui est prévu. Ci-joint, un dessin sans la maquette finie : "Petit guide pour une maison saine - la propreté à la loupe.". C'est presque intéressant de lire les infos à illustrer. Vivement le repas de fin d'année que je lourde les gens avec des sujets du genre.



La galère semble continuer... mais loin d'en faire étalage,
je vais me contenter de faire semblant. Après tout on répond toujours par "ça va !" à un "ça va?".
Je vais faire de même ici !!!
Repost 0
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00
Hier, j'ai eu une bonne grosse journée de brun - pour rappel, le brun est la couleur de la m*rde. Juste pleins de contrariétés face à mon boulot ou ma manière de penser.

Par exemple, le coup des petits vieux qui s'exposent a été mal compris par certains. Je suis pas contre qu'ils s'occupent évidemment mais ça m'ennuye. J'arrive à mal vivre de mes illustrations parce que le marché offre/donne peu alors qu'en fait, sur un coup de folie, certains vont acheter une croûte bien cher et vilain. Pour clin d'oeil et rappel, les vieux trucs que l'on voit sur les cheminées des grand-parents n'ont pas tous l'âge de leur apparence. Certains datant de la dernière expo du coin. Bref, l'art est partout et sous toute ses formes - moche comme autre. Terminons-nous là et fermons le caveau !!!

Le coup de grâce qui m'a blessé alors que je sais moi-même que tout n'est pas encore vraiment digéré ou au point dans mon travail, c'est un petit mot d'un autre auteur: "c'est professionnel, oui... mais ça n'a aucune personnalité !". L'impression de revenir en arrière et de devoir rechasser d'anciens démons m'est venue un court moment. Lorsque je dis que la couleur est un taf un peu ingrat où les gens sont remplaçables et interchangeables facilement... qu'au final, la plupart des coloristes seront franchement du côté des oubliés... et bien, on tente de me dire que non. Hier,je me suis demandé si mon dessin était aussi devenu interchangeable avec pleins d'autres personnes. Au final, je pourrais croire que la main de la famille Adams suffirait pour dessiner mon travail, le cerveau ne laissant apparaître apparemment aucune volonté ou envie d'essayer des choses, de revenir en arrière et ensuite d'y réfléchir. Je thêatralise mais parfois la nature me donne raison. Je donne pas d'exemple car de l'acné juvénile reviendrai à ma face et montrer du doigt est mal. Mal absolu même.

Continuons avec une petite nouvelle reçue pour un travail que je fais bénévolement. J'essaye d'aider au niveau visuel des étudiantes pour la réalisation d'un plateau de jeu et des cartes qui l'accompagnent. Quand on a le statut d'étudiant, on sait que les profs ont un peu la tendance de se glisser dans les travaux. La remarque des profs face à mes dessins peut se conclure par un "pas assez BD" accompagné de "est-ce que ça peut vraiment plaire à des gosses ?". Evidemment, comme je suis professionnellementdans le milieu de la bd et de l'illustration depuis 7 ans environ, je ne dois pas trop savoir ce qu'un enfant aime ou doit pouvoir apprécier. Dernier petit coup d'épaule aux pensées adultes et idiotes, il ne faut pas oublier que les adultes détenant le pouvoir d'achat prennent uniquement des choses qui leur plaisent pour faire des cadeaux. J'aime mon boulot mais je sais aussi que l'on dirige les enfants dès leur plus jeune âge vers un type séculaire de manière de voir, faire et parfois penser. Let your shine on me !

J' ai terminé la soirée en compagnie d'amis. On a mangé, parlé et rigolé. Je sors peu et dire que ça m'a fait du bien serait minimiser les choses. D'ailleurs, j'ai un avis hyper tranché des choses et chaque jour qui passe me donne envie de vivre de plus en plus en autarcie. Simplement parce que je trouve que les "autres" exagèrent toujours... de plus en plus... inlassablement et ça m'use.



Repost 0

Encore plus ?