Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 16:24
Je suis rentré hier de mon petit voyage à Paris pour le festiblog. Je suis vraiment fatigué et je suis en train de me demander si la dédicace n'est pas comme la paternité: un sport de jeune !!!



Pourtant à âge égal ou même plus avancé (soyons poli avec nos aînés), j'ai pu observer d'assez prêt tout le talent en action d'un Alary, d'un Turalo, d'une Kness ou d'un Loïc Sécheresse et ils ne semblaient pas souffrir du tout de cette exercice de mise au monde rapide d'un dessin. Je dois simplement souffrir d'un décalage horaire France/Belgique assez violent.




Je pourrais mettre ou écrire pleins de choses qui parlent de ce W-E sur ce blog mais je pense que d'autres feront ça mieux que moi. J'ai en tout cas bien profité des micro-rencontres et je m'excuse d'être parfois pas des plus bavards. Félicitations à ceux qui ont choisi le dimanche pour me rencontrer, ils ont à mon avis gagné des plus beaux dessins et des choses plus vivantes dans leur carnet ou sur leur feuille. J'ai pas retenu tous les prénoms (Anne, Inti, Lunerousse, F.R.E.D alias Mr Meier, Ced, Nada ...) mais j'ai apprécié ces 6H passées à vous faire plaisir ! Cependant et comme dit plus haut, je me sens presque vieux et je ne peux pas suivre un rythme comme les grands de la manifestation: je cultive ma petitesse énergétique et d'autres profitent de ma grandeur physique ( mon scénariste, Sylvain Ricard, qui ressemble d'ailleurs à un speculoos de combat en abuse d'ailleurs sur sa dernière note visible ICI).

Merci à l'organisation et si je tiens encore ce blog un moment (ce qu'il m'arrive de douter), je repasserai peut-être l'année prochaine !!!
Repost 0
26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 10:10
Un trimestre est sur le point de se finir. J'ai refais un petit morceau de book pour qu'on puisse  juger des avancées graphiques éventuelles. Je vous laisse juger et j'espère avoir soit de nouvelles commandes, soit de nouveaux clients pour continuer à pouvoir m'améliorer...


--> Book d'illustrations 3ème trimestre 2006:  * CLIC ME *




Je peux parler aussi de mon autre travail: auteur de BD. Frères de la Côte commence à ressembler de plus en plus à quelque chose. Evidemment, c'est au plus grand bonheur de mes collaborateurs.


Repost 0
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 12:55
On me pose souvent les mêmes questions quand je montre une partie de ce travail. J'y réponds en partie pour éviter qu'elles reviennent dans les commentaires.


Les strips ci-dessous sont à mon avis un exemple de ce que les cases seraient au final. Je ne jure de rien cependant... car on ne sait jamais que demain, je me dise que j'ai fait un gros c*c* coloré et queje dois tout changer/calmer/effacer/brûler/détruire.


Quand va sortir la BD "Les frères de la Côte" ?

Je n'en sais absolument rien... mais je suppose que ça sera vers la moitié de l'année 2007 au minimum. J'ai encore un peu moins de la moitié à dessiner et un peu plus à mettre en couleur. Je fais de mon mieux pour que ça soit joli et agréable à lire et je ne regarde pas toujours le temps passé. La suite n'existera que si le premier tome marque les gens et se vend bien: je pense du coup que si je dois faire un one shot, autant qu'il ait les burnes là où il faut.

Tu travailles tes couleurs de manière traditionnelle ou informatique ?

Informatique principalement. Le traditionnel me plait beaucoup mais ne permet pas autant de souplesse ou de possibilité pour retoucher un ensemble de planches. En même temps, ce principe de retouche est peut-être une source d'ennuis pour quelqu'un qui a du mal à savoir quand son travail doit se finir.

Tu utilises quoi comme matériel ?

Rien que des trucs cheaps et pas chers. Des feutres et du papier en bloc qui fait à peine 90gr.

Tu as une technique particulière pour aborder une planche ... ?

Aucune. C'est d'ailleurs pour ça que je dois être si lent.
Repost 0
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 09:51
Samedi, je suis sorti de chez moi pour aller à un mariage. Le deuxième de la semaine à vrai dire mais cette fois, mon rôle était assez simple: venir à la soirée et en profiter.

Ma femme et moi, nous avons donc bouclé sur les rotules cette semaine qui semblait avoir deux dimanches et deux lundis. On a pas l'habitude de voir tant de monde et de sortir tout simplement de manière aussi répétitive. Pour ma défense, je vais avouer que je suis passé à la fête de la BD d'Andenne pour saluer quelques copains: j'ai donc accumulé d'autres kilomètres à mon compteur en plus des mariages.

Pourquoi je parle des mariages ? Je crois que l'on se rend compte parfois de plusieurs choses lorsque des gens doivent se retrouver: on apprécie la retrouvaille, on déteste ce que l'autre est devenu et on redécouvre des personnes à travers leurs enfants. J'ai donc eu droit à tout ça et je me suis rendu compte que j'aimais beaucoup plus mes vieux fantômes du passé que mes démons présents. Pour éclaicir ma phrase, je dirais que les gens que j'ai pu cotoyer lors de mon adolescence me semblent parfois plus proches que certaines connaissances plus récentes. C'est sans doute parce qu'à l'époque, je n'avais pas autant de tortures mentales à gérer et parce que tout semblait plus simple.

Avec le temps, j'ai accumulé les contacts professionnels et tout tourne autour de la BD... même dans mes loisirs parfois. Ce cercle fermé a été rompu momentanément en parlant d'autres choses avec des gens qui sont loin de ma sphère: j'ai juste apprécié de parler de choses variées. Je vais d'ailleurs tenter d'en revoir certains lors d'une occasion ou une autre. Hier soir, j'ai représenté quelques personnes croisées à la soirée pour leur faire un clin d'oeil... une sorte de remerciement idiot exprimé de la seule manière que je peux lorsque je suis chez moi: par le dessin.



Repost 0
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 08:50
Fin du mois, je serai à Paris pour le Festiblog et je réaliserai des dédicaces. Entre les pages vierges et les books en or que je n'aime pas trop - mais que faire quand on a pas d'albums -, j'emporterai des affiches et tirages réalisés par la Grande Ourse ASBL. Ce sont des tirages limités et toujours numérotés/signés. Si des gens pensent vouloir avoir leur affiche réservée pour Paris, il vaut mieux me prévenir. Je précise ça parce que je n'en prendrais pas des kilos. Simplement parce que je peux pas me charger comme si j'étais un camion ou un boeuf.


Affiche A3 - impression digitale sur papier épais mat -
tirée à 100 ex et numérotée/signée - 5 euros

Il reste environ 30 exemplaires.


Affiche A3 - impression digitale sur papier épais mat -
tirée à 100 ex et numérotée/signée - 5 euros
- QUASI EPUISEE -



Affiche 30x 70cm - impression offcet sur papier brillant -
tirée à 150 ex et numérotée/signée - 10 euros

3 tirages offerts avec la frise Trikäär.



  L'ASBL qui a imprimé ces choses les envoye aussi par la poste classique.
Les frais d'envoi et d'emballage font monter le prix de 5 euros maximum.
Si on me prévient, je peux aussi dédicacer avant une nvoi éventuel. Pour ça,
il suffit d'envoyer un mail.


Je serai en action le samedi 30 septembre de 16 à 19h00 et le dimanche 1er octobre de 13 à 16h00. Pour plus d'infos ---> CLIC
Repost 0
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 10:46
Ik, responsable du site Gurato (voir lien sur le côté), est enfin parti au Japon. Il a demandé que l'on fasse des cartes de visite assez particulières: il faut suivre son modèle mais en personnalisant la chose en faisant un petit dessin. Là, j'ai fait les 12 cartes et l'exercice ma fait marrer même si c'est en fait difficile de se dire que ça peut vivre seul, sans l'effet de série. J'espère que les japonais trouveront ça marrant et qu'ils tueront pas mes dessins avec des mains trop grasses.




 
Repost 0
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 17:01
Les frères de la Côte sera, jusqu'à preuve du contraire, l'album qui aura marqué ma jeune existence. Je n'aurai jamais mis autant de tripes dans un album. Je n'aurai jamais rencontré autant de mur à briser pour avancer. Dans un même temps, j'ai déménagé, j'ai eu un petit garçon et je suis tombé malade... Le plaisir est pourtant là. Le dessin se veut plus facile et ce que je ne pensais pas pouvoir faire il y a peu de temps commence à se mettre en place.

Denis m'avait envoyé cette planche en découpage. C'était un challenge et là, je fais le mec qui fait un geste de la main et qui semble dire "Come on, boy". Oui, j'y suis arrivé et j'y ai mis du coeur. Il reste encore un peu de choses à faire mais c'est de la broutille à côté de ce P*¨5è(§! de bateau et ces B%+¨*£° de personnages à allonger. Je le redis "Come on, boy" !




Je fais le malin mais ces pages, c'est avant tout des heures à mettre
tout en place. La BD, c'est plus difficile que l'illustration à cause d'un effet de
répétition qui pardonne peu... voire pas. Avec ces cases plus illustratives, je
compense peut-être les lacunes des pages précédentes:
 je bluffe le lecteur comme je peux !!!



 
Repost 0
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 06:25
Sur le forum CaféSalé, j'ai posté les différentes étapes qui ont servi à la mise en couleur de l'illustration d'hier. On me demande souvent comment je fais, je pense que ce post lèvera un coin du voile et que ça aidera les gens à mieux comprendre. Parfois on fait des contrastes de couleur ou parfois des contrastes de lumière. Ici, j'ai surtout joué avec deux éléments: un chaud et un froid. Je vous laisse lire, ça sera sûrement plus explicite !




Après le scannage du travail en 300 DPI, je travaille
 mes couleurs en quasi aplat avec une brush
assez molle et je profite en partie du fond coloré
pour commencer à donner un petit peu de modelé.




  En fouillant un peu sur le net, je tombe sur un morceau
de motif qui me semble recomposable et utile pour
mon illu. Je vérifie au niveau de la résolution que
le fichier source est pas trop faible: ça  passe.




Je le redessine par jeu de copier/coller et je le pose
sur mon fond en utilisant la fonction distortion...
juste pour tenter de le placer un peu dans
 la perspective de l'image - un peu foireuse d'ailleurs,
je
l'admets.

 

Je commence à dessiner légèrement une lumière
naturelle qui pourrait venir de la fenêtre et je m'attaque
à des détails qui servent à rien mais qui nourissent
un peu l'image: motif du fauteuil,
bandes dans les rideaux, ...

 

Je continue en plaçant un gros dégradé que j'efface
à plusieurs endroits de manière plus ou moins forte:
 la gomme a une opacité faible et je passe/repasse
à volonté pour éclaicir.


 

Après ce début, j'en place encore quelque-uns mais
soit de couleurs un peu différentes, soit de
directions un peu différentes (dégradé oblique, central, etc)...


 

Je crée un calque de réglages à tendance chaude pour
placer une deuxième lumière dans l'image. Comme pour
le dégradé à valeur froide, je m'amuse avec la gomme pour
garder ce qui m'intéresse aux endroits que je veux. Ici, je
laisse surtout de la matière près de la lampe et le reste est
fort estompé.



Avec l'aérographe, je crée de la matière et de la lumière plus
forte sortant du chapeau de la lampe d'appoint. Je fais ça
comme un gaulois et sans sélection, je gomme ensuite ce qui
m'ennuye.


 

L'image est presque finie. En dehors de placer la signature,
 j'ai changé tous les traits en couleur. Pour ça, j'avais
créé une sélection et je l'avais enregistré dès le début
du travail. Je repasse tout avec des couleurs différentes
et à la brush: c'est lent, je préviens ! Comme je suis pas
heureux de différentes choses - haut du chapeau de la
 lampe, plinte mal mise ainsi que le seuil de la fenêtre, etc -,
je change vite avant d'aplatir mon image.


 
Voilà, c'est fini. Des questions ?
Repost 0
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 09:56
Une petite illu au trait (pour le moment) illustrant les regrets ou la nostalgie. La couleur recentrera sans doute les choses sur le vieux et son dernier plant d'eucalyptus. M'enfin, c'est pas pour aujourd'hui...

[EDIT] Finalement, j'ai bossé en fin de j'ounée sur cette image et la couleur....





Repost 0
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 09:24
Mercredi passé, on était le 30 août. Un jour comme un autre. Pourtant, ceux qui me connaissent doivent se rendre compte de l'exploit: je suis sorti de chez moi pour aller voir un concert, c'est quasi un exploit. En même temps, j'ai pas été voir n'importe quoi puisque j'ai été voir Pearl Jam qui passait pour la première fois en Belgique.

Ce qui est incroyable, c'est que j'ai presque vécu mon adolescence en 2H30 de concert. Hormis les gros tubes et les choses que je catalogue dans mon univers de "classique", il y a eu une bonne ambiance et presque un trip que je qualifierais de familial - j'ai été avec mon frère, peut-être que ça aide. J'attendais donc les critiques journalistiques avec impatience car le groupe semblait touché au vif par le public belge et le morceau Black les a presque figé sur place lorsque les gens refusaient de s'arrêter de chanter la mélodie principale.`

C'est au final une catastrophe de lire des résumés qui semblent proche des lieux communs. Entre le constat du genre "ils ont joué leurs morceaux phares: Jeremy, Even Flow et Alive" ou "le concert fut une réussite et Eddie a promis de revenir l'année prochaine", on se rend compte qu'on baigne entre la critique du fan de base ou de l'ex-grunge qui venait pour trois morceaux. C'est dommage quand même de ne pas parler du calcul que le groupe a fait . Petit calcul sur les dépenses énergétiques lors d'un concert et du systême de retribution qu'ils reversent à des ONG et autres. En fait, ils partent du principe qu'il y aura x-visiteurs par concert et que les déplacements des véhicules coûtent x-énergie... et ils reversent un pourcentage au final pour tenter de faire avancer les choses.

Pearl  Jam est un vestige de mon adolescence. Dans le projet "pages d'un canard", je pense avoir placé jusqu'à présent presque  5 clins d'oeil au groupe.  C'était bien avant que le hardcore me prennent aux tripes... bien bien avant. C'est fou comme on peut parfois se rendre compte que l'on vieillit !
Repost 0

Encore plus ?