Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup de Bec

 

Yuio
canard
et crayons
 
face.jpg
enveloppe.gif++ 00 32 81 41 38 22

(travail uniquement)

 

enveloppe.gifmail

enveloppe.gifUn petit clic sur
les carrés et vous

arrivez sur mes

books virtuels









 *NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.45.48
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.12
*NEW*
Capture d’écran 2010-06-21 à 20.47.32

- - -
Un simple clic sur
les liens externes
et vous me découvrez
encore plus.


- ITW du cafésalé -
- Source Wikipédia -

- - - - -

Yuio on Facebook

Dernières Publications

 

 

jade 320 u six pieds sous terre bd

 

CFSL-artbook-4-ankama

 

images

 

J606Ucouv300

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.57

 

Capture d’écran 2010-08-23 à 07.02.42

 

cfsl artbook3

 











Remember

Références

Milan,Turbulence Presse, Plato magazine, Averbode, Erasme, Labor, Van In, Dargaud, Vents d'Ouest, Delcourt, Glénat, Soleil Editions, Dupuis, Petit à petit, Corporate Fiction, Picto Communication, Megaram, Ifood, un pas plus loin, Speculoos, Communauté française, Ville de Namur, Mutualités Chrétiennes, Mutualités Socialistes, Oxfam, T.E.C, ND, Axiom, ImageComics.
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 13:16

Voilà donc trois jours de passé sur le territoire assez étendu du Canada et surtout dans la grande ville de Montréal. C'est le dégel, on a réussi à bouger en journée en trouvant l'air presque agréable. Le contraste entre les touristes et les locaux est frappant: une veste doublée d'une série de couche de pull et un t-shirt accompagnés d'accesoires comme un bonnet très large, des gants de laine ultra épais constitue notre habillage et en face, nous avons des gens en grosse veste mais parfois avec juste un t-shirt en dessous. Pour rappel, on est guère au dessus de zéro degré et en fin de journée, les températures négatives sont encore là.

Le premier petit-déjeuner nous a permis en partie de nous mettre dans l'ambiance belge et dans une certaine bonne humeur surréaliste. En fait, à plusieurs reprises, notre hôtesse nous a proposé un fromage sous le qualificatif de "Fia".

Hôtesse - " Dis, toi, veux tu du Fia ?"
Moi - " Ah, euh... c'est ça le Fia ?"
Hôtesse - " Oh non, ça, c'est des bagels. Le fia, c'est du fromage ! C'est de couleur blanche et à tartiner, tsé !"
Moi - " Du fromage ??? Je peux voir la boîte ?"
Hôtesse - " Ah bah oui, 'tends une seconde."

Quand je vous dis que tout est géant ici, c'est pas pour rien !!!


Moi - " Ah oui. Je vois. Je vais prendre un morceau de fia avec mon...euh... biggles (le mot juste est bagel mais il m'a fallu le temps pour comprendre)" (et je pars en vrille en rigolant nerveusement)



On  est passé  voir le vieux port et les vieux quartiers.  C'est assez petit par rapport à la notion de gigantisme qui règne ici mais pour ma part c'est un des coins les plus agréables que j'ai pu voir jusqu'à présent. Totalement en contraste avec le coin où nous sommes qui porte en fait le qualificatif de "Village" et qui est encore plus en décalage avec le quartier de Mc Gill.


















































J'ai tenté une mise en abîme en prenant une photo de moi-même avec derrière moi
un camion du cirque du Soleil... mais entre le petit papier blanc pouvant jouer le contraste
et entre mon bonnet, la clé de compréhension n'est pas facile à cette taille d'image.

Comme le but du séjour est de rencontrer pas mal de gens dit "créatifs", nous avons plusieurs rendez-vous fixé. Dans la masse de gens à voir, nous avons pu croiser Nicolas "Viag" Ferrand que je connaissais via le cafésalé. Il bosse chez Ubisoft mais monte en même temps, un projet avec d'autres créatifs: Steambotstudios est le nom du collectif.

Il faut évidemment pas mal de savoir-faire et de temps pour arriver à sortir une image pareille.
Parfois, je me rends compte de la différence d'approche entre l'image de type BD et ce genre d'univers
à travers la notion même du temps que l'on peut donner à une image.


Louis Lachance, auteur québecquois, a reçu aussi notre petit groupe chez lui et on a plus ou moins parlé autant de son travail que de conseils techniques pour mettre en couleur.

C'est à ce moment-là que je me suis rendu compte que Benbk
est un coloriste qui techniquement maitrise mieux photoshop
que moi et se sert mieux des fonctions propres au programme.

Louis nous a montré des pages qu'il a encrée (Elvira pour Claypool notamment) et également un ensemble de ses travaux pour des institutions scolaires. J'imagine que ça doit être un peu comme moi qui bosse pour la communauté française sauf qu'ici la demande semble vraiment importante car plusieurs illustrateurs peuvent vivre via ce genre de commande... ou alors c'est des illustrations de types didactiques et ils s'appelent ça scolaire... Il faudrait que je me renseigne.
Repost 0
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 12:10


Vendredi matin, très tôt pour certains mais heure normale pour moi, nous avons pris la direction de Zavemtem - l'aéroport de Bruxelles. Grâce à la Grande Ourse ASBL et au festival BD de Québec, je me retrouve dans des avions et à traverser des étendues d'eau, de terre aussi,... pour arriver à Montréal.

A peine après 3 films de qualité moyenne (une nuit au musée, Eragon et un film dont j'ai oublié le nom), nous sommes arrivés à Montréal. Première impression, on est certainement pas arrivé à la bonne saison. Lors des balades, par habitude, j'essaye de shooter dans les petits morceaux de neige mais ils sont tellement glacés que je manque d'y laisser un morceau de mon pied: c'est des masses blanches monolythiques, il faut que je m'y fasse parce que ça n'a rien à voir avec la traditionnelle poudreuse belge... mais j'ai l'esprit joueur et je crois avoir presque réussi à retenter l'expérience par 3 fois en moins d'une heure...

On dort dans le quartier gay de la ville, il y a quelques cafés ou bars qui semblent leur être réservé mais si l'on ne prend pas attention, le quartier semble comme tous les autres quartiers du coin: un ensemble d'habitations à l'allure un peu anguleuse avec de la  neige devant et de la glace sur toutes les choses possible.



La première nuit a eu des allures de "Lost in translation", le corps ayant envie de se lever mais le mental voulant tenter de s'appliquer un nouvel horaire. Comme il n'y a pas de jolie blonde, pas de karaoké, pas de bain à bulle ou de piscine: c'est le mental qui a quand même pris le pas et j'ai suffisamment d'heures de sommeil. 

J
e n'ai pas encore eu de vrai décalage. Je prends le temps qu'il faut pour bosser un minimum et j'arrive à me réveiller à 4H00 (heure locale)pour travailler et surtout parler à ma famille via Skype. Le temps que les autres décident de bouger, j'ai déjà presque accumulé 5 à 6 heures de mise en couleurs pour FDLC. Parfois je tente de chercher des choses ou de délier ma main mais j'ai l'esprit trop plaqué sur le projet à finir que pour arriver à me laisser aller.




Je pourrais parler des choses idiotes comme de la quantité d'eau incroyable dans le pot des WC's et de ma frayeur de tout éclabousser au moindre dépôt de mon intestin... Je pourrais aussi parler des petites différences culturelles sur la notion des gosses... mais je raconterai ces choses limite croustillantes, limite gores à ma famille proche. ^^

On a goûté à la poutine. Ce plat ressemble à ce que pourrait faire un étudiant lors d'une soirée de guindaille après avoir mélangé des spaghettis pas cuits, de la sauce bolognaise à prix soldé et un litre de bile brûnatre. Passé l'aspect, ça se mange plutôt bien et ça nourrit son homme - on pense que ça doit même nourrir des ours parfois tellement ça doit exploser le quota de gras pour l'hiver.
La base semble être des frites cuites dans de l'huile un peu datée (frites brûnes bizarres), une sauce brûne à base de boeuf si je me trompe pas et du fromage qui fait schouik schouik du style cheddar mais blanc (bien qu'on m'a assuré que la couleur peu varier).


Repost 0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 15:51
L'idée de la C4... mais je vais certainement changer des choses.


Repost 0
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 10:38
Le résumé du jour: je suis fatigué et d'une humeur plus que négative...



Repost 0
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 10:38
Dans 10 jours, je m'envole vers le Québec. Je stresse un peu devant l'inconnu que représente un long voyage en avion, l'accent local qui parfois me fait peur (suis-je le seul à ne pas avoir compris facilement le sketch du Willy Waler sur le site des Têtes à claques ?), un album à finir sur place, ...

Seulement, il faut que je me rende compte que ma participation est bien concrète. Le site m'annonce et je peux plus faire demi-tour.

----


L'expo GURATO est déjà finie. Ik a géré ça comme un chef et j'ai pu entendre que l'on a salué autant là-bas qu'ici l'exposition qu'il a mené. L'idée des petites cartes a plu et ça a permis à pas mal de talent de se montrer. Ci-dessus, des images prises par IK ou Bluenju: merci à eux.


















Je crois que bientôt, je vais mentionner les quelques expositions auxquelles j'ai participé. Même si c'est des évènements collectifs, je me dis que mentionner sa petite présence visuelle en France, au Japon ou en Belgique devrait être un plus. C'est avec des petites pierres qu'on peut construire un grand mur... et c'est aussi avec des petits cailloux dans la chaussure qu'on boite sans cesse.



Repost 0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 10:28
En cherchant dans les kiosques et grande surface du coin, je n'ai pas trouvé l'exemplaire n°122 de "création numérique". Il me reste quelques jours pour trouver ce magazine mais aussi, si vous le désirez, pour avoir cet article en vrai dans vos mains: une interview de deux m'est consacrée.

Je crois que je vais devoir descendre dans le centre urbain pour fouiller convenablement...




Puisqu'il reste quelques jours, je vous poste la preview de la version béta de l'interview. Evidemment, il y a quelques changements avec la version finale.

 Pour voir en plus grand, il faut cliquer que la page désirée !








Repost 0
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 10:38
Frères de la côte avance bien... et j'arrive seulement à faire bouger les personnages comme je le veux ou presque. J'ai commencé à chercher les éléments constituants les pages de garde, la couverture et aussi la page titre. Bref, ça sent la fin. J'avais parlé de ne plus montrer de pages, je n'ai pas vraiment menti puisqu'ici ce sont des illustrations en WIP (Work In Progress). Pour la frise de personnages, il vous suffit de cliquer dessus pour l'obtenir en plus grand.



En tant qu'indépendant ou freelance (terme à choisir selon la mode), je me pose la question: "et après ?". Après, il y aura autre chose. Je n'ai rien préparé encore et je n'ai pas de clients qui ont planifié des gros boulots. Il me reste un mois pour boucler FDLC, je le ferai en partie au Québec et à mon retour, je chercherai de nouvelles pistes pour travailler: illus, bd's,... Tout dépend de l'offre et de la demande en ce bas-monde ! ^^


Repost 0
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 10:38
Depuis quelques jours, j'ai reçu un avis spécifiant que j'allais changer de FAI. C'est un choix pour payer moins cher tout en ayant plus d'espace FTP. J'ai sauvegardé une partie des données sur un disque mais une partie de ce blog deviendra inacessible d'ici quelques jours: je n'ai pas de date exacte. En gros, une bonne partie des images n'existeront plus online. Je pense pas remettre tout à disposition, certaines images auront eu une bonne vie ET une belle mort.

Du 22 au 24 mars, je serai exposé via le projet GURATO au design fiesta gallery. C'est au Japon et je n'y serai évidemment pas en personne: je suis en train de boucler FDLC et envisager le voyage est hors de propos pour le moment. Si certains y vont, je suis preneur de toutes les photos possibles. En attendant le résultat de l'expérience, je vous montre les flyers.



Les talentueux MAX F. et KNESS sont aussi de la partie,  si vous surfez sur le net vous trouverez sans doute des exemples de leur participation. Sinon vous cliquez sur mes liens à droite, ça leur fera plaisir.

En avril, je serai 15 jours au Québec: du 6 au 20 pour être précis. J'y vais essentiellement pour le festival BD de la ville. Je serai entre Montréal et Québec - la ville, environ une semaine dans sur chaque site.

Je me finis avec une image réalisée ce début de semaine. J'essaye de plus en plus de virer les traits et de jouer avec la couleur pure... Ici, c'est un exercice  parce que je crois que je dois contraster  les choses pour mieux creuser l'espace.  Bref, il me reste à revoir mes classiques et à tenter de  reproduire des logiques  accesibles à  ma tablette numérique.




J'hésite à vous mettre encore du son car d'après les retours en privé, il parait que je peux faire peur. En attendant, je prends tous les messages d'amour et d'encouragements tout en vous saluant bien bas jusqu'au prochain post !.

Repost 0
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 10:38
La dernière fois que j'ai posté un mp3, j'ai bien senti que la foule était dubitative. Sans doute pas encore assez prête pour écouter toute la (non) maitrise et l'envie qui était présente dans le morceau de morceau. Oui, je fais des morceaux de morceau parce que j'ai pas le temps pour creuser plus et que je suis pas Francis Cabrel ou NOFX: les morceaux, ça se travaille à la moustache ou au fun !

Ce morceau contient du 100% Yuio: voix, guitares. J'aimerais arriver à trouver comment placer des batteries ou des séquences particulières que l'on peut écrire via GarageBand mais pour ça je dois encore creuser. C'est pas à raison d'une heure semaine que je vais arriver à quelque chose.

Je vous laisse écouter "BUGS" - titre en partie trouvé parce que j'ai copié/collé les paroles de Pearl Jam sur ma musique pour aller plus vite.

* CLIC BUGS CLIC *

Lundi, je vous remontre des dessins. Promis.
Repost 0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 10:38
J'ignore si le sentiment du dessinateur seul face à son travail est quelque chose de facile à partager. J'ai peut-être l'illusion que c'est assez unique comme situation: être face au temps et à son travail dans un état d'isolement sévère. Quelquefois j'ai l'envie de téléphoner à un de mes scénaristes ou à un ami mais  le décalage horaire et le prix me freinent dans mon action... et puis, après la communication faite, il ne reste de toute façon qu'une personne dans le bureau: moi !

Un moment, j'ai créé une sorte de petit atelier à la maison mais il faut avouer que j'avais du mal à supporter la différence de rendement et d'horaire. Comme je me réveille à 4H00 du matin en semaine, je suis d'office en décalage avec les gens et donc, au final, le plus simple pour bourriner et abattre un maximum de choses est de s'enfermer et de travailler seul. L'esprit de groupe, j'ai pas réussi à m'y faire pour le moment... Pour être rentable en atelier, je dois trouver une personne avec les mêmes horaires que moi. À moins d'un moine ou d'un frappé du matin, je pense que l'oiseau sera rare et difficile à trouver.

Du coup, il faut avouer que je suis en déficit social. Hormis les sorties pour conduire ma fille à l'école, je ne croise personne. Parfois, ça m'arrange mais il arrive aussi que ça me pèse. Pour les raisons précitées, j'ai aussi un déficit de nouvelles connaissances et la plupart de mes amis ou copains m'entourent depuis mon adolescence ou ma prime jeunesse. J'ose à peine avouer que je me souviens de détails et qu'ils restent fixé dans ma mémoire depuis 15 ans: des numéros de téléphone, des adresses fixes, des noms et prénoms de personne, ... Parfois je peux quasi donner l'arbre généalogique et le groupe sanguin d'une personne que je n'avais pas recroisé depuis x-ans. En y pensant parfois, ça me fait un peu flipper.

Je me  ferme pas au futur et encore moins au présent mais j'aime beaucoup mon passé. Je le polis presque chaque jour de mes yeux en me baladant dans ma maison et en vivant avec mes vieux fantômes (pour information, j'ai acheté la maison de mes grand-parents). Mon enfance est un de mes biens précieux que plus personne ne peux altérer et cette idée me plaît. D'ailleurs ,  je vous poste des  morceaux de nostalgie aujourd'hui encore !  Désolé si les versions proposées ne sont pas françaises... Désolé aussi si je reste un petit gamin... solitaire mais avec pleins de petits bonhommes dans la tête !




Le charadesign de certains personnages me plait vraiment beaucoup.  Je suis parfois envieux et une série à la Kum Kum en bd  était mon phantasme de ce week-end. J'adore certains personnages de la galerie de KUM KUM - prix spécial pour le vieux à la pipe !!!
Repost 0

Encore plus ?